CONFINEMENT

Consignes reçues :  Préfecture de l’Eure      

2020-10-30 – Document Pref27 aux maires – Confinement

1- Le confinement est décrété sur l’ensemble du territoire métropolitain

Depuis ce jour vendredi 30 octobre 2020, le confinement est décrété sur l’ensemble du territoire
métropolitain jusqu’au 1er décembre 2020.
Ce retour dans une phase de confinement généralisé implique l’application de mesures
obligatoires, complétées par des mesures optionnelles immédiatement applicables.
Ces mesures complémentaires sont portées par l’arrêté préfectoral joint à cette lettre …

2- Objectif collectif à atteindre

Tout doit être fait pour limiter au strict minimum nos interactions et donc nos déplacements
tout en préservant le maximum possible d’activités professionnelles afin de casser la courbe
haussière des contaminations constatée depuis plusieurs semaines.
Il nous faut tenir aussi compte de la situation de nos enfants en leur préservant un accès à
l’éducation.
Il faut également retirer de l’expérience des mois de mars et d’avril l’importance à conserver un
lien avec les personnes âgées résidant en EPHAD.
Accéder à son travail quand cela est possible, permettre l’éducation de nos enfants, conserver le
lien de proximité avec nos anciens, ce n’est pas contradictoire avec la volonté ferme de réduire
au strict nécessaire les échanges interpersonnels. En effet des protocoles sanitaires stricts sont
mis en place dans les milieux professionnels, à l’école ainsi que dans les EPHAD.

3- Mesures applicables pour les déplacements

4- Port du masque

Dans toutes les communes du département de l’Eure, le port du masque est désormais
obligatoire pour toute personne de 11 ans ou plus sur la voie publique et dans les lieux ouverts
au public.
Cette obligation s’applique dans les zones urbanisées des communes comprises entre les
panneaux de signalisation routière signifiant les entrées et sorties d’agglomération.
Les espaces suivants sont exclus de cette obligation :
• les espaces publics des bois, forêts, prairies, chemins ruraux et forestiers ;
• les hameaux et lieux-dits identifiés par des panneaux.
L’obligation de port du masque ne s’applique pas aux personnes suivantes :
• les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette
situation et qui mettent en œuvre par ailleurs les autres mesures sanitaires de nature à
prévenir la propagation du virus ;
• les personnes pratiquant une activité physique (vélo, course à pied, trottinette, etc.), qui
devront néanmoins détenir un masque qu’elles devront porter dès la fin ou l’interruption
de l’activité physique ;
• les conducteurs de véhicules motorisées des catégories A (motos, cyclomoteurs) et B
(quads, motos à trois roues) ayant obligation de porter un casque, sous réserve qu’ils
portent un casque intégral ou un casque modulable en position fermée.

5- Établissements recevant du public